SFGV-FSJFSFGV FSJF LogoSchweizer Familiengärtner-VerbandFédération Suisse des Jardins FamiliauxSFGVFSJF
SFGV-FSJFSFGV FSJF LogoSFGVFSJFFédération Suissedes Jardins Familiaux

La peinture et le jardinage

Astrid Jordi-Dussert – Quand la peinture et le jardinage se marient

Astrid Jordi-Dussert trouve son inspiration dans son jardin potager. Elle cultive avec son mari une parcelle dans le groupement de la Bâtie, membre de la Fédération genevoise des jardins familiaux. Répondant à notre appel, cette aimable jardinière de Genève livre un témoignage émouvant sur le rapport intime qu’elle entretient avec son jardin.

Dans son jardin elle trouve, ainsi que sa famille, une sérénité et un équilibre précieux. Elle traduit la lumineuse beauté de ses plantes dans des tableaux qui suscitent l’admiration et ont été présentés dans pas moins de 36 expositions, en Suisse et en Europe. A découvrir sur le site :  Peintures Astrid Jordi Dussert (sitew.ch).

Quand la peinture et le jardinage se marient: Astrid Jordi-Dussert trouve son inspiration dans son jardin potager. (Photo: Martine Enselme, 2023)
Quand la peinture et le jardinage se marient: Astrid Jordi-Dussert trouve son inspiration dans son jardin potager. (Photo: Martine Enselme, 2023)

Il est rare de cultiver l’art au jardin! Parlez-nous de votre parcours

Je suis née à Moutier dans une famille de 10 enfants. J’ai commencé à peindre lors d’un séjour au Mexique. De retour en Suisse, j’ai présenté ma première exposition à Bienne en 1990. Je me suis ensuite perfectionnée à San Francisco, puis à Paris où j’ai découvert de nouvelles techniques et développé une sensibilité particulière aux couleurs. De 1990 à 2022, 36 expositions en Suisse et en Europe ont présenté mes œuvres, toujours inspirées de la nature.

Avec mon mari Didier nous avons deux enfants: Chloé, 18 ans, et Louis, 11 ans. Depuis une dizaine d’années, nous cultivons une parcelle de 200 m2 dotée d’un petit cabanon dans le groupement de la Bâtie, qui fait partie de la Fédération genevoise des jardins familiaux. Nous adorons tous les quatre notre jardin, cet espace de verdure où nous nous ressourçons et passons des moments hors du temps.

D’où vient cette passion?

Mes passions sont la peinture et le jardinage. En pratiquant l’un et l’autre, je trouve véritablement mon bonheur. Le jardin m’inspire grâce aux ondes positives qui y règnent ainsi qu’à l’harmonie que je ressens entre la nature et l’humain. Il m’arrive même de sentir la présence de fées ou d’anges pendant que je peins et mes peintures sont imprégnées de ce monde onirique.

Je trouve qu’il est important de garder le lien avec notre généreuse Mère nature. C’est une question d’équilibre et d’harmonie. Certains citadins ont cassé le lien avec Mère Nature. Je le transmets dans mes tableaux.

Quand vous ne peignez pas, que cultivez-vous?

C’est surtout mon époux qui travaille au jardin. Je l’aide à la mesure de mes moyens. Nous suivons le calendrier lunaire. Nous cultivons des tomates, poivrons, piments, courgettes, concombres, cornichons, épinards, radis, haricots. Sans oublier des framboises, groseilles rouges (raisinets) et évidemment des fleurs comme les tournesols et les cosmos. Nous avons même droit à trois arbres fruitiers: un petit cerisier, un figuier et un prunier.

Quelles choses souhaiteriez-vous améliorer?

Rien du tout. Pour mon mari le jardin est un oasis et pour moi c’est un endroit rêvé pour peindre. Nous avons de bons contacts avec les autres jardiniers et nos voisins sont formidables. Tout va pour le mieux!

Simone Collet


Commandez votre matériel de campagne:
initiative-biodiversite.ch/shop/

Oui à la biodiversité
le 22 septembre 2024