SFGV-FSJFSFGV FSJF LogoSchweizer Familiengärtner-VerbandFédération Suisse des Jardins FamiliauxSFGVFSJF
SFGV-FSJFSFGV FSJF LogoSFGVFSJFFédération Suissedes Jardins Familiaux

Journée internationale du zéro déchet

Journée internationale du zéro déchet le 30 mars 2023

Appel de la Fédération Internationale à ses fédérations membres et à tous les jardiniers associés

La Journée Internationale du Zéro Déchet sera célébrée pour la première fois le 30 mars 2023. Nous souhaitons également profiter de l’occasion pour sensibiliser les jardiniers associés à ces fins.

Sur la page d’accueil du PNUE, auprès duquel la Fédération Internationale est accréditée, on peut lire ce qui suit sur la motivation de créer une telle journée :

La Journée Internationale Zéro Déchet vise à promouvoir des modèles de consommation et de production durables, à favoriser l’évolution de la société vers une économie circulaire et à sensibiliser à la manière dont les initiatives Zéro Déchet contribuent aux progrès de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

PNUE – Programme des Nations Unies pour l’Environnement
Löwenzahn im Familiengarten als Symbol für den Zero Waste Tag. Bald sind die Samen in alle Himmelsrichtungen verteilt. Die Natur hinterlässt uns keinen Abfall. Foto: Dirk Rahnenführer
Des pissenlits dans le jardin familial comme symbole de la journée zéro déchet. Bientôt, les graines sont dispersées dans toutes les directions. La nature ne nous laisse aucun déchet. Photo : Dirk Rahnenführer

Le secteur des déchets contribue de manière significative à la triple crise de la planète : Le changement climatique, la perte de la biodiversité et de la nature, et la pollution. On estime que l’humanité produit chaque année 2,24 milliards de tonnes de déchets urbains solides, dont seulement 55 % sont éliminés dans des installations contrôlées. Chaque année, environ 931 millions de tonnes de nourriture sont perdues ou gaspillées et jusqu’à 14 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les écosystèmes aquatiques.

Les initiatives “zéro déchet” peuvent promouvoir une gestion rationnelle des déchets et minimiser et éviter les déchets, contribuant ainsi à faire face à la triple crise planétaire, à protéger l’environnement, à accroître la sécurité alimentaire et à améliorer la santé et le bien-être des personnes”. (https://www.unep.org/events/un-day/international-day-zero-waste-2023)

Mais que pouvons-nous faire, nous les jardiniers associés, pour contribuer à cette journée ?

Autant que n’importe qui peut le faire et même un peu plus, en veillant également à la réduction des déchets et à leur réutilisation dans nos jardins.  

  • Créer un tas de compost
    Un tas de compost permet d’éliminer presque tous les déchets de jardin et le jardinier obtient en échange un terreau de qualité qui peut être réutilisé dans ses propres plates-bandes.
  • Récupérer l’eau de pluie
    L’eau de pluie convient parfaitement à l’arrosage du jardin, car elle ne contient pas de calcaire. Si l’on collecte l’eau de pluie dans des tonneaux, il faut veiller à ce qu’aucun animal ne puisse tomber dedans et se noyer. Un filet tendu empêche en outre les moustiques de s’installer.
  • Le paillage
    Recouvrir le sol d’une fine couche de matière organique aide à protéger le sol du dessèchement et lui apporte en outre des nutriments. Pour le paillage, on peut utiliser de l’herbe coupée, du bois broyé ou de la paille. Pour le paillage avec de l’herbe, celle-ci doit déjà être un peu sèche, car l’herbe fraîche a tendance à pourrir.
  • Faire pousser ses propres légumes
    Pour éviter de produire beaucoup de déchets plastiques en début de saison, on peut cultiver soi-même ses plantes potagères à partir de graines. Ainsi, le plaisir de jardiner commence plus tôt et on peut économiser les barquettes en plastique dans lesquelles les légumes prélevés sont souvent vendus.  

Et quoi d’autre encore

Bien entendu, nous pouvons aussi faire beaucoup de choses en dehors du jardin.

  • Réparer au lieu d’acheter du neuf
    Souvent, les appareils défectueux peuvent encore être réparés et peuvent ainsi continuer à être utilisés.
  • Planifier les achats en toute connaissance de cause
    Une planification précise des achats permet d’éviter d’acheter trop de choses et de les jeter ensuite.
  • Réutiliser au lieu de jeter
    Cette devise est payante aussi bien pour les boissons que pour le transport des achats.
  • Boire l’eau du robinet

Dans de nombreux pays, l’eau du robinet est d’excellente qualité et, avec une machine à gazéifier, on peut même en faire un soda pétillant. Cela est bon marché et permet d’économiser beaucoup de déchets plastiques.

(Conseils de : www.umweltberatung.at/abfallvermeidung)

Il y a donc beaucoup de choses que nous pouvons tous faire et que beaucoup d’entre nous ont déjà intégrées naturellement dans leur vie quotidienne.

Profitons simplement de la Journée internationale du zéro déchet pour nous rappeler ces bonnes pratiques afin de laisser à nos enfants et petits-enfants un monde où il fait bon vivre.

Chez nous aussi, en Suisse, il existe des initiatives dans ce sens, comme par exemple l’organisation Zero Waste Switzerland. Vous y trouverez des informations supplémentaires sur les activités, les événements ou encore le zéro déchet dans votre commune.

(Merci beaucoup à www.jardins-familiaux.org pour les textes)


Commandez votre matériel de campagne:
initiative-biodiversite.ch/shop/

Oui à la biodiversité
le 22 septembre 2024